Infection urinaire : traitement naturel par les plantes

La phytothérapie a une belle place dans ce domaine car elle possède de nombreuses plantes aux vertus diurétiques, anti inflammatoires et anti infectieuses.

Les plantes qui aident à lutter contre les infections urinaires sont :

 

Les grandes plantes du rein

De façon traditionnelle, ces plantes sont utilisées en tisane afin d’allier les qualités des plantes et la boisson anti infection urinaire. Elles existent également sous forme de complément alimentaire pour infections urinaires.bruyère

La bruyère (Calluna vulgaris) est le traitement naturel de l’infection urinaire de la femme. Remède de choix des voies urinaires. Diurétique puissant, c’est aussi un antiseptique que l’on peut utiliser avec des résultats satisfaisants également dans les cystites graves. Elle est excellente en drainage des voies urinaires. A ne pas confondre avec le genre Erica rassemblant les « vraies bruyères ». Les Erica ont des corolles en forme de grelots. On utilise les sommités fleuries riches en un actif « l’arbutine ». En infusé de 10mn avec 40g/l d’eau. Boire 3 à 4 tasses par jour.

busseroleLa busserole (Uva Ursi) est un des traitements naturels des cystites. Proche parente de la bruyère, ses feuilles contiennent un antiseptique des voies urinaires, « l’hydroquinone ». En décocté car les feuilles sont coriaces, il faut éviter de prendre de fortes doses et se fier aux précautions des compléments alimentaires.bruyère

Le cassis (Ribes nigrum) est généralement associé aux traitements naturels des infections urinaires. Ses feuilles apportent une aide précieuse pour uriner et éliminer non seulement les germes mais aussi les acides uriques. Il améliore les rhumatisants et protastiques.

La myrtille (Vaccinum myrtillus) dont les baies riches en vitamines possèdent des propriétés semblables, toniques, antiseptiques, bactéricides et anti inflammatoires. On les utilise sous forme de décoction, de sirop ou dans les compléments alimentaires.cassis

 

Les plantes diurétiques

Ces plantes sont d’un grand secours dans la prévention des infections urinaires. Elles empêchent la stagnation des germes dans la vessie.

Les sommités fleuries de la verge d’or (Solidago virgaurea), les feuilles de bouleau (Betula alba), les racines de chiendent (Cynodon dactylon L.), la prêle (Equisetum arvense), les racines de pissenlit (Taraxacum officinale L.)… sans oublier les queues de cerise !

En mélange, elles constituent une excellente boisson anti infection urinaire.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 4,67 sur 5)
Loading...